Mes histoires rigolotes vol. 2
4 histoires à partager


De : Maude-Iris Hamelin-Ouellette, Marilou Charpentier, Annie Lanthier, Catherine Côté
Éditeur : Les Éditions Coup d'oeil
Collection : Petites lectures
Date de parution : 2020-03-24

L’heure du conte n’aura jamais été aussi amusante ! Avec ces histoires toutes plus drôles les unes que les autres, découvrez les aventures captivantes de 4 personnages attachants. Une fois la lecture terminée, poursuivez la discussion avec votre enfant et faites-le réfléchir grâce à une page spéciale à la fin de chaque album abordant le thème du récit !

Le flamant qui n'aimait pas le rose
Écrit par Maude-Iris Hamelin-Ouellette et illustré par Elen Lescoat

Fiona n'aime pas le rose, et encore moins que son plumage soit de cette couleur. Sa vie de flamant serait tellement plus agréable s'il était de l'une des jolies teintes de l'arc-en-ciel. Heureusement, son copain le singe est très malin ! Il sait ce que Fiona doit faire pour exaucer son souhait.

Fais attention !
Écrit par Marilou Charpentier et illustré par Gaëlle Picard

Oh non ! Le ballon de Kylian est coincé sur le toit de sa maison. Il l'a lancé trop haut ! Ni lui ni sa sœur Kathy ne peuvent l'atteindre malgré tous leurs bonds de kangourou. Comment pourront-ils le récupérer sans se mettre en danger ?

Le grand défi de Toulouse
Écrit par Annie Lanthier et illustré par Mathieu Strale

Toulouse est reconnu pour relever tous les défis sportifs, sans exception ! Même lorsqu'il est face à quelque chose de compliqué pour un chien saucisse comme lui, il se creuse les méninges et trouve la solution ! Qu'inventera-t-il alors le jour où il décidera de monter au sommet de la plus haute tour jamais construite dans sa ville ?

Mission fruitée
Écrit par Catherine Côté et illustré par Adora

Il est hors de question pour les jeunes fruits et légumes de l'épicerie de finir tout moisis. Ils doivent être choisis ! Mais alors que tous se mettent sur leur trente-six et rêvent à ce qu'ils vont devenir, Paola la pitaya éclate en pleurs. Comment pourrait-elle être sélectionnée si elle ne sait même pas à quoi elle sert ?